Punitions et menaces, des situations stressantes

Lorsqu’un animal est confronté à des situations stressantes, il lui est plus difficile de ce concentrer et de mémoriser. Un excès de situation anxiogène diminue sa vigilance, amplifie la confusion, augmente le nombre d’erreurs et peut même amener le chien à réagir comme si sa vie était menacée; il peut alors devenir agressif.

 

Les chiens sous influence agressive apprennent tout simplement moins rapidement puisque les menaces activent des mécanismes de défense générant des comportements appropriés pour sa survie, ce qui est contraire à l’apprentissage.

Un chien confiant et motivé est capable de résoudre des problèmes en renforçant la connexion entre les neurones, il sait augmenter sa vigilance ainsi que sa productivité, son corps s’adapte à son nouvel environnement et essaie de relever le défi qui lui est demandé. On parle alors de « bon stress ».

 

C’est lorsque l’épreuve dépasse ses capacités d’adaptation que le stress devient incommodant, voire dangereux.

Pour que le chien maintienne un niveau de stress bas il ne faut pas l’exposer à des situations anxiogènes qu’il ne peut pas fuir, qui sont trop imprévisibles ou bien à des défis qu’il n’est pas apte à surmonter.

 

Crier n'est en général pas profitable. Si votre chien obéit mieux lorsque l'on hausse le ton, c'est qu'on lui en a donné l'habitude. Rien ne vous empêche de lui faire prendre l'habitude inverse. Pour donner un ordre mieux vaut le dire doucement cela augmentera l'attention de votre chien, ne forcer pas votre voix, elle gagnera en efficacité en étant assourdie et la plus grave possible. Ne faites pas non plus de longues phrases.

 

De plus, l'ordre qui demande au chien de ne pas faire quelque chose est difficile à comprendre. Mieux vaut lui demander de réaliser une action claire et précise du type "Vient" plutôt que dire "Non ne fait pas ça", cet ordre simple est facile à récompenser, à renforcer et à comprendre.

 

Pour avoir un chien obéissant et équilibré il faut impérativement éviter :

- l'intimidation (cris et postures menaçantes)

- les contraintes (forcer le chien à adopter une posture)

- les châtiments corporels (saccades sur la laisse, collier étrangleur, collier à pointe, collier électrique).

 

Un chien équilibré doit avoir confiance en son maître en toute circonstance.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© SPORT CANIN MAULOIS