Pourquoi sortir son chien ?

" Mon chien est heureux, il a un jardin " : voici ce que l’on entend fréquemment. A tort.  Un jardin peut en effet être un atout … mais devenir très vite une prison dorée pour le chien.

 

Le jardin, un piège
Les chiens passent la majeure partie de leur journée à attendre leurs maîtres. Que cette attente se fasse dans la maison ou dans le jardin, il n’y a pas de réelle différence. Un jardin pour un chien, c’est comme une grande pièce vide; on peut y rajouter des jeux pour le distraire, de la nourriture et de l’eau pour survivre, un endroit pour faire ses besoins … mais rien ne changera vraiment. Il n’y aura pas de passage régulier permettant des rencontres, des échanges, des découvertes. Il n’est pas rare qu’un chien vivant en appartement soit plus épanoui qu’un chien vivant en maison, car sorti plus régulièrement.

 

La fréquence des sorties
Le chien, tout comme l’humain, est un animal social.  Cela implique qu’il a besoin de contacts quotidiens pour s’épanouir pleinement, mais aussi de nouveauté afin de « casser» la routine. En dehors du lieu de vie, tout est constamment en mouvement, tout se renouvelle, chaque jour amène son lot de découverte. C’est pourquoi  des sorties quotidiennes sont indispensables pour un chien, qu’il vive en maison ou en appartement.

 

Le lieu
Lors des promenades, tous les sens du chien sont en éveil : il voit des formes et des couleurs diverses, touche différentes textures de sol,  entend de multiples sons, découvre de nouveaux goûts, mais surtout, il sent de très nombreuses odeurs.  Il est donc important de diversifier au maximum les lieux de balade afin d’offrir un large panel de nouveautés à votre compagnon : ville, campagne, forêt, rivière, mer, montagne ... tout est propice à découverte.

 

Les avantages
Un chien sorti régulièrement se dépensera, tant physiquement (en trottant, en courant, en jouant avec ses congénères) que psychiquement (aux travers des odeurs, le flair étant le sens le plus important chez le chien). De ce fait, il aura en toute logique moins de «chances » de développer des troubles du comportement. On conseillera souvent  de promener son chien assez longuement avant de s’absenter pour plusieurs heures, afin que celui-ci soit pleinement satisfait et de ce fait moins enclin à avoir des comportements gênants (destructions, vocalises, fugues …).
Ces sorties sont également un atout considérable pour renforcer la relation entre un chien et son maître, cela permet de travailler certains éducatifs (assis, stop, marche au pied), le rappel, mais aussi de jouer (jeux de balle, de pistage …).
Les balades deviennent ainsi un moment privilégié, une pause dans un quotidien parfois morose, pour les 2 et les 4 pattes.
Un chien sorti rarement n’est que peu confronté à la nouveauté et pourra réagir de façon très imprévisible à tout changement dans son quotidien. Toute nouvelle situation deviendra alors une source de stress chez un chien dont le quotidien se cantonne à sa maison et à son jardin.

Lors des balades, il rencontre des humains de différents âges, taille, corpulence, couleur de peau, fait connaissance avec des congénères de race et de sexe différents, est confronté à des odeurs et sons divers, naturels ou non.  Toutes ces nouvelles situations permettent au chien d’augmenter son seuil de tolérance et de s’adapter plus facilement et plus rapidement, évitant ainsi des incidents dus à une trop forte réactivité.

 

Un chien sorti régulièrement est un chien équilibré, épanoui et à l’écoute de ses maîtres

 

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© SPORT CANIN MAULOIS